Programme 2019

Programme 2019

Tous les spectacles ont lieu à 20 h.

11 et 12 janvier – Back to les zanimos

Avec : Mathieu Ben Hassen, Vincent Charnay, Jean Christophe Charnay et Manu Martin

Depuis 20 ans les Frères Brothers entendent leur public leur demander telle ou telle ancienne chanson. A l’écoute de leurs spectateurs ils ont décidé de profiter de cet « alibiniversaire » des 20 ans pour accéder à leur désir et proposent un nouveau spectacle dans lequel ils chantent une sélection de leurs inénarrables «tubes». Ce n’est pas un « Best of » mais une revisite des sketches et des chansons les plus mémorables pour le plus grand plaisir de leurs publics. Et il y a bien sûr de nouvelles chansons car les Frères Brothers ne se reposent jamais et ont toujours quelques morceaux dans leur sac !

Enfants naturels de Coluche et de Desproges nourris aux Frères Jacques, les Frères Brothers, quatre fous chantants, ont de qui tenir. Le cocktail se révèle détonnant! … Le Parisien

18 et 19 janvier – Les aventuriers de la cité Z

Avec : Cyril Gourbet, Sara Lepage, Aymeric de Nadaillac, Loïc Trehin
Mise en scène : Aymeric de Nadaillac

1925, Le célèbre explorateur anglais Percival Harrison FAWCETT disparaît mystérieusement dans la jungle amazonienne alors qu’il tentait de découvrir la cité « Z », ultime vestige du mythique Eldorado. Dix ans plus tard, sa fille Joan, part à sa recherche en compagnie de Jack Beauregard, un aventurier français un brin mythomane, tout autant intéressé par l’or des incas que par le charme de la jeune femme…

S’il est un spectacle à voir en famille, avec des enfants en âge de saisir le comique de l’absurde, c’est Les Aventuriers de la cité Z. Le Parisien

25 et 26 janvier – Enfin vieille

De et avec Laura Elko
Mise en scène : Trinidad

Laura a tout ce qu’il faut pour être heureuse : un bon métier, un futur époux parfait… Mais une nuit, elle est réveillée par sa petite conscience qui du bout de son museau de marionnette vient la titiller et bousculer ses certitudes. A-t-elle vraiment choisi cette vie ou s’est-elle juste contentée de répondre aux attentes des autres ?
Seule en scène, mais polymorphe, Laura raconte, ventriloque, chante avec une virtuosité joyeuse et nous encourage à revisiter nos vies en réveillant notre âme d’enfant.

Laura Elko est brillante. Laura Elko est très drôle. Elle a une immense énergie communicative. Comédienne aux multiples talents, chanteuse, musicienne et ventriloque, elle nous offre un spectacle drôle et émouvant. Toute la culture

 

1 et 2 février – Dieu est mort
Et moi non plus, j’me sens pas très bien !

Avec Régis Vlachos et Charlotte Zotto
Mise en scène : Christophe Luthringer – Franck Gervais

C’est l’histoire de la mort de Dieu – de tous les dieux – par un petit garçon qui grandit et qui n’est pas content : avec un souvenir féminin qui le hante à la gui­tare électrique. C’est une genèse qui foire, des souvenirs d’enfance poétiques et décalés, des règlements de compte aux héritages de spermatozoïdes. Un bras d’honneur à I’« Éternel », un cours de philo qui dégénère…

Régis Vlachos forme avec la charmante Charlotte Zotto un joyeux tandem et dans leur cour de récréation, l’arbre de vie jubile de plaisir! Le Monde

 

8 & 9 février – Une paire de gifles et quelques claques

Compagnie de la pépinière
Mise en scène : David Bottet
Avec : Mathilde Bourbin, David Bottet et Xavier Clion
D’après Sacha Guitry

Pour Marthe et Albert, « le mariage, c’est résoudre à deux des problèmes que l’on n’aurait jamais eus tout seul ! ». Pour Jacques, « les femmes sont faites pour être mariées et les hommes, célibataires… De là viendrait tout le mal ! »… Bref, comme disait Guitry, « Les trois font la paire »…

L’élégance mène la danse… Les mots de Guitry retentissent avec gourmandise… La Provence

 

2 et 3 mars – Désaccords parfaits

Un ensemble à deux solos
Écriture scénique : Ami Hattab
Avec Audrey Castagné et Noémie Capron

Barbara Gilberte, « grande cantatriste lyrique et violonique de ronomée inter-mondiale » a accepté l’invitation d’Aline rocket, violoncelliste pour ce « gala exeptionnel, couronné par cette soirée exeptionnelle ! ».
Aline vénère Madame Gilberte et a la chance de l’accompagner sur scène. Son seul problème sera celui de pouvoir rester concentrée, et ne pas se laisser emporter par sa fougue…

Avec Désaccords parfaits, la barrière entre les différents styles de musique se retrouve occultée pour le meilleur et pour le rire. Le Journal de Saône et Loire

 

8 et 9 mars – Jules et Marcel

Mise en scène : Nicolas Pagnol
Avec : Frederic Achard, Christian Guérin, Gilles Azzopardi

« Mon cher Jules, il faut que tu sois bougrement fâché avec moi pour ne pas répondre à une lettre injurieuse qui n’avait d’autre but que de commencer une
dispute… ». Ces correspondances entre Raimu et Marcel Pagnol tissent la toile de leur éternelle amitié baignée par de savoureuses envolées, drôles, fraîches et vives comme l’eau des sources de leur Provence. Pagnol et Raimu, deux grands noms du cinéma, deux amis indéfectibles. Le cinéma, la passion commune de ces deux personnages hors du commun, est le fil conducteur de leurs échanges « colorés ».

Spectacle original au jeu remarquable. La Provence

 

15 et 16 mars – Succès reprise

Texte et mise en scène: Hervé Devolder
Avec : Michel Laliberté, Agathe Quelquejay et Hervé Devolder

L’éternel trio amoureux. Tandis que le personnage féminin quitte progressivement son mari pour son amant, la comédienne, dans sa vraie vie, quitte l’homme qui incarne l’amant pour celui qui joue le mari. Dans un contexte de vaches maigres, on assiste à des répétitions qui deviennent progressivement des représentations
et dont la poursuite est une question de survie pécuniaire pour tous les protagonistes.

C’est drôle, original, dynamique et imprévisible jusqu’au bout. Comme la vie ! Bravo ! Vaucluse Matin

 

22 et 23 mars – Fou normal

De et avec Topick

D’un cours de ski sans neige au record du monde de vitesse sur place, Topick chamboule la société en détournant les indicateurs de réussite. Alliant humour visuel et verbe espiègle, ce fou normal vous embarque dans son spectacle atypique et déjanté où une action, même anodine, devient un véritable défi ! Un spectacle haut en couleurs où vous verrez que vous n´avez pas encore tout vu.

Topick installe sur scène une folie surréaliste, littéralement unique en son genre. Le Progrès

 

29 et 30 mars – Samuel

Texte et jeu : Sandrine Gelin
Texte et mise en scène : Jean-Luc Bosc
Sous le regard complice de Marie-Emilie Nayrand
Musique originale : Monsieur Orange
Voix off et témoignages : Corentin Beaugrand
Création lumières : Mikaël Gorce

Moi, je m’appelle Samuel.
Je suis différent, je suis trisomique.
Quand je vais arriver, ça va pas être facile.
Pas de champagne…
C’est la vie ?
Ben oui c’est la vie…

Le texte de Jean-Luc Bosc et Sandrine Gelin, va-et-vient poétique entre dialogues imaginaires et pensées d’Anne-Marie, est original et délicat. La petite revue – Chroniques d’Avignon

 

5 et 6 avril – Grasse matinée

Avec Frank Sixdenier et Jean-Jacques Michelet
Mise en scène : Frank Sixdenier
De René de Obaldia

Tournée d’adieu à mourir de rire !
Depuis bientôt 30 ans, notre « Grasse matinée » écume l’Europe à tombeau ouvert et compte plus de 1000 représentations à ce jour !
Même s’il s’agit d’un spectacle increvable, nous avons décidé d’entamer notre tournée d’adieu.
Si vous souhaitez voir ou revoir Artémise et Babeth surgir une dernière fois de leurs cercueils, c’est maintenant !

Une des meilleures pièces de René de Obaldia ! Télérama

 

12 et 13 avril – Le bal des pompiers

De et avec Franck Migeon et Mohamed Bounouara

Dans ce spectacle burlesque, alliant comique visuel et comique textuel, on retrouve Néné et Bichoko dans une nouvelle aventure où nos deux Glandeurs Nature décident de réaliser leur rêve : Devenir Sapeurs Pompiers dans une équipe d’intervention avec le casque, le blouson et le camion qui fait Pin Pon ! Ils commencent par enchaîner les épreuves physiques et les tests psychotechniques pour évaluer leurs aptitudes et, comme ils n’en ont aucune, ils ratent tout avec le plus grand soin…

Ils n’éteignent pas le feu, mais ils allument les rires. La Montagne