Édition 2013

Édition 2013

Warren Zavatta – Ce soir dans votre ville
12 janvier – 20 h 30

Artiste de cirque, musicien, chanteur, Warren Zavatta, petit fils du célèbre clown, est devenu acteur pour fuir la piste et son destin. Il repasse pour nous le film de sa vie, dont la première moitié s’est déroulée dans le monde « féerique » et « merveilleux » du chapiteau, et prière de ne pas omettre les guillemets…

Le Nouvel Obs’ :
« Warren devenu théâtreux, est aussi une bête de scène. Souvent virulent, ce règlement de comptes avec son passé est des plus cocasses. »

www.warrenzavatta.com


Maudit karma
18 & 19 janvier – 20 h 30

De David Safier avec Trinidad

Animatrice de talk-show, Kim Lange est au sommet de sa gloire quand elle meurt écrasée par le lavabo de la station Mir. Dans l’au-delà, elle apprend qu’elle a accumulé beaucoup trop de mauvais karma au cours de son existence. Elle doit au plus vite remonter l’échelle des réincarnations pour récupérer sa fille. Mais, de fourmi à bipède, le chemin est long et les obstacles nombreux…

www.vivantmag.fr :
« Trinidad est tout à fait extraordinaire.?Sur une scène nue, aidée seulement de quelques accessoires pour figurer fourmi, cochon d’inde ou chien, elle nous embarque à la suite de Kim. »

www.trinidad-g.com


Truc de fou 2
25 & 26 janvier – 20 h 30

De et avec Yann vdb

Vous allez bien ? Et bien, lui : non !! Après Don Quichotte et le bichon frisé, Yann VDB est de retour avec Zorro et le canari obsédé. Aucun doute : son état s’est aggravé. Il est encore plus déglingué qu’avant. Yann VDB c’est une pièce à lui tout seul, l’absurde à l’état pur, c’est un style, une écriture, une folie incarnée dans un univers impitoyable? Pour les zygomatiques. 

La Revue Marseillaise du Théâtre :
« … Son art du dérapage verbal est travaillé à la perfection : Yann VDB est un pervers textuel en puissance.
Un style totalement déjanté, une écriture à la limite de l’absurde, qui savonne et rebondit à chacune de ses piques. Un spectacle ficelé à une virgule près de la folie. Bienvenue dans l’univers impitoyable de Yann VDB. Personne n’en ressort indemne. »

www.yannvdb.com


L’Histoire du Music-Hall depuis la Préhistoire
1er & 2 février – 20 h 30

Ascalie Spectacles
Les demi-frères : Laurent Conoir
et Mehdi Bourayou
Mise en scène : Renaud Maurin

En sketchs, chansons délirantes, parodies et imitations les demi-frères revisitent l’histoire de l’humanité en une heure trente chrono. Du pastiche, de la parodie, un poil de stand-up et de la comédie.

Le Fou du Roi – Stéphane Bern :
« Deux garçons qui revisitent l’histoire à travers les chansons, c’est extrêmement drôle. »

www.demifreres.com


Grasse matinée
8 & 9 février – 20 h 30

La Tête de Mule
De René de Obaldia
Jean-Jacques Michelet, Frank Sixdenier

 » Vita mutatur non tollitur ” nous enseigne la liturgie : la vie change mais ne disparaît pas. L’illustration nous en est donnée par Artémise et Babeth, deux voisines de cercueil qui devisent avec cocasserie…
En effet, comme les préparatifs du Jugement Dernier traînent en longueur, elles n’ont rien d’autre à faire que tuer le temps, savourant un texte à mourir de rire !
Jouée sans interruption depuis 1990, cette pièce increvable rencontre toujours un immense succès.

Libération :
« Une merveilleuse performance d’acteurs ! »


En attendant Julio
15 & 16 février – 20 h 30

De et avec Angel Ramos Sanchez

« Peppe », petit régisseur caché sous sa moustache frémissante, est bien embarrassé de devoir annoncer au public, venu nombreux, que Julio Iglesias a un « pequenio problemo » et qu’il « va venir ». La vedette se faisant attendre, c’est donc armé de son regard malicieux et de son sourire enjôleur que Peppe décide généreusement de les faire patienter. Commence alors un savoureux voyage ibérique au coeur du mime, du conte, de l’illusion et du rire…

La Voix du Nord :
« Il est seul sur scène avec ses faux airs de De Niro, son sourire à faire fondre un iceberg et des yeux pétillants, d’une tendresse énorme pour le public. Ni nez rouge, ni salopette, ni cheveux jaunes. Et pourtant, il déclenche l’hilarité dès son entrée. »

www.angelramossanchez.com


Un couple presque parfait
8 & 9 mars – 20 h 30

La Compagnie de la Pépinière & Botheatre
De Anne-Jacqueline Bousch et David Bottet
Avec Camille Bardery et David Bottet

Couple aussi complice sur scène qu’improbable dans la vie, Jean et Sophie nous invitent à un véritable voyage à remonter le temps. Ce voyage à travers le XXe siècle ne se fera pas sans difficulté pour Jean car les situations imaginées par Ribes, Tardieu, Obaldia, Courteline et Feydeau se confondent avec sa vie. Jean doit quitter Sophie avant la fin du spectacle. Son mariage avec Jeanne, sa maîtresse, est annoncé dans le Figaro ! Épineux problème  pour Jean puisque le journal en question est un accessoire indispensable du spectacle…

Le Point :
« Sur les planches et dans les coulisses, ça chauffe, ça grince et ça explose !  »

www.compagniedelapepiniere.fr


Rappel
15 & 16 mars – 20 h 30

De Gabriel Dermidjian, Loïc Castiau,
Jean Pillet
Avec Gabriel Dermidjian

Quand 10 ans de carrière tiennent dans une pelle…
Renvoyant la faucille et le marteau à leur établi poussiéreux, ce banal outil de jardin devient le nouveau symbole de l’individu s’affranchissant de l’oppression du banal et de la tyrannie normalisée.
Ainsi Gabriel revient triomphant, brandissant la pelle salvatrice dans une main, et son nouveau spectacle dans l’autre. Il est impossible de ne pas se rallier à sa juste cause. Il ne joue pas la comédie, il incarne…

Le Dauphiné Libéré :
« Avec sa tête de gros nounours qui se désole de ressembler à Chéri-Bibi, Gab a vite fait de mettre les spectateurs dans sa poche et de les entraîner dans son monde fait de tendresse féroce et de rosseries candides. »

www.yescomon.com


J’ai arrêté les bretelles
22 & 23 mars – 20 h 30

De et par Wally

Wally sans ses bretelles, c’est un peu comme Coluche sans sa salopette. Et pourtant… L’épicurisme ayant ses limites, l’humoriste s’est à la fois débarrassé de ses bretelles et de 40 kilos superflus. Seuls les kilos ont disparu, car Wally n’a rien perdu de sa verve ni de son doigté à la guitare. Il poursuit dans un style bien à lui, mêlant formules qui tuent, répliques corrosives et traits d?humour ahurissant.

Le Canard Enchaîné  :
« … Jamais barbant, le barbu à la féconde faconde excelle dans le torpillage des clichés, le dynamitage des lieux communs. Quand Wally parle, ça chante, et quand il chante,  ça parle. »

www.wally.com.fr


Oseille et pissenlits
29 & 30 mars – 20 h 30

de Jean-Jacques Michelet
Avec Caroline Figuiera, Patryk Lory, Frank Sixdenier, Jean-Jacques Michelet et Yoann Voisin.
Musiciens : Marc Esposito, Caroline Schmid et Gildas Lefaix

Sur une idée de Marc Esposito intitulée « Jazz et polar », ce spectacle mêle parfaitement les musiciens du Trio T3Bis et cinq comédiens de La Tête De Mule. Un soir d’orage au fond de la Bretagne, Édouard et Natacha cherchent la demeure de la baronne Le Braz, dans l’espoir de dépouiller l’ancêtre…
Ce casse à priori simple et fructueux devait marquer un tournant dans leur carrière de petits truands; malheureusement pour eux, les choses qui se compliquent d’emblée ne feront qu’empirer.

Le Télégramme de Brest :
« Un mariage original très réussi dans ce spectacle complet où musiciens et comédiens se montrent excellents. »


Le One Pat’ Show
5 & 6 avril – 20 h 30

De Agnès Pat’ et Laurent Conoir
Mise en scène : Anne Bourgeois

Elle aime les jeux de mots, elle a un visage d’ange qui lance des plaisanteries rugueuses, elle a une audace qui donne sa légèreté à un poids burlesque éphémère et certain. Elle parle des femmes qu’il faut protéger, des hommes qui ne protègent pas.?Elle confie son amour envahissant pour le chant. Elle est cette jeune femme qui se compare à une nouille, qui choisit le rire et l’émotion pour affronter ses doutes.

Le Parisien :
« Elle excelle dans la comédie, la chanson et le rire. Humour décapant. »

www.agnespat.fr


emmoh’L nonaC
12 & 13 avril – 20 h 30

Auteurs : Michel Courtemanche et Patrik Cottet Moine
Mise en scène : Marc Andreini
Avec Patrik Cottet Moine

Nous voilà donc repartis dans de nouvelles aventures, un peu folles cette fois-ci, d’un individu un peu à l’envers et maladroit que seul Patrik Cottet Moine est capable d’incarner. Ces nouvelles histoires sans paroles aux situations hautes en couleurs en raviront plus d’un… Nous ferons la connaissance entre autres avec un indien façon cartoon, un chef cuistot un tantinet facétieux, un papa « mère poule » un peu dépassé, on ne vous en dit pas plus …

Télérama :
«…Haute silhouette dégingandée, visage élastique capable des grimaces les plus invraisemblables, PCM ne ressemble à personne d’autre. »

www.cottetmoine.com

Contact Form Powered By : XYZScripts.com